Le Droit Individuel à la Formation - Demandeur d'emploi

En tant que Demandeur d’emploi vous ne pouvez prétendre à votre DIF qu’en cas de Portabilité.

 

Conditions de portabilité :

Les fin de contrats d’apprentissage ou de professionnalisation ne permettent pas de prétendre au DIF.

 

A la fin de votre contrat de travail, votre employeur doit vous remettre votre certificat de travail sur lequel doit figurer vos droits au DIF ainsi que le nom de l’OPCA de l’entreprise. En effet c’est cet OPCA qui financera votre DIF !

 

Choix de la formation : organisme, contenu et devis

Le DIF est un droit pour vous permettre de développer, compléter, renouveler votre qualification et vos compétences professionnelles.

Vous êtes à l’initiative de ce projet de formation.

 

Il est de votre ressort de trouver l’organisme de formation qui correspond à votre besoin de formation. Assurez-vous que la proposition pédagogique qui vous est faite prend bien en compte toutes vos attentes.

 

Concernant le montant financier de votre DIF et le devis de formation :

Ne raisonnez pas en terme de volume horaire mais plutôt en budget financier. Le taux horaire forfaitaire pris en charge par les OPCA est de 9,15€.  Il vous faut donc multiplier ce tarif horaire au nombre d’heures de DIF acquises.

Ex : Si vous avez acquis 85h de DIF alors votre budget s’élève à : 85 X 9,15 = 777,75€

 

Démarche à suivre

1 - Obtenir le dossier de prise en charge du DIF auprès de l’OPCA dont le nom figure sur votre dernier certificat de travail.

2 - Rencontrer votre conseiller pôle emploi pour obtenir une fiche de liaison. Il s’agit d’un avis favorable ou défavorable qu’émet pôle emploi. Cet avis de pôle emploi est obligatoire. (Sachez que même si l’avis est défavorable cela ne veut pas dire que votre dossier sera refusé par l’OPCA, il ne s’agit que d’un avis.)

3 - Faire remplir le dossier de prise en charge du DIF et l’AIS à l’organisme de formation.

4 - Envoyer votre dossier complet à l’OPCA : demande de DIF, avis de pôle emploi et AIS (éventuellement), devis de formation, copie du certificat de travail faisant apparaitre vos droits au DIF.